Enter your keyword

JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE LA FEMME

JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE LA FEMME

JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE LA FEMME

Aujourd’hui c’est la Journée Internationale des Femmes.

Il existe beaucoup de journées internationales de quelque chose durant l’année, comme le jour international de la serviette le 25 mai ou bien le jour du Yoga le 21 juin (qui a crée ces jours ?!)

Cependant, la Journée internationale des femmes n’est pas juste un de ces jours. C’est en réalité un jour très intéressant qui devrait être beaucoup plus promu dans le monde entier.

Environ 50 % de la population mondiale sont des femmes. Les femmes font 66 % du travail et gagnent seulement 10 % du revenu mondial. De tous les leaders mondiaux seulement 5 % sont des femmes et de tous les illettrés 66 % sont des femmes.

La position et la contribution des femmes dans le monde est en pleine croissance, dans le social, l’économie, la culture et les industries politiques. Cependant, il y a toujours quelques endroits où le processus vers la parité hommes-femmes a diminué.

Nous avons préparé les 6 questions les plus importantes pour vous, pour vous montrer exactement ce qu'est la Journée Internationale des Femmes et ce que vous pouvez faire.

1. Que célébrons-nous ?

L’origine de cette journée s’ancre dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations de femmes réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes, qui agitèrent l’Europe et le monde occidental, au début du XXe siècle.

La création d’une « Journée internationale des femmes » est proposée pour la première fois en 1910, lors de la conférence internationale des femmes socialistes, par Clara Zetkin, et s’inscrit alors dans une perspective révolutionnaire.

2. Pourquoi le 8 mars ?

La Journée internationale de la femme puise ses origines dans des manifestations de femmes du début du 20e siècle, réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les sexes », nous apprend l’institution sur le site de l’Unesco . Mais de nombreuses dates ont jalonné cette lutte pour l’émancipation des femmes. En 1911, d’ailleurs, lorsque les Etats-Unis et de nombreux pays d’Europe ont pour la première fois célébré une journée des femmes – le principe avait été acté l’année précédente, lors d’une conférence internationale des femmes socialistes à Copenhague -, c’est le 19 mars qui avait été choisi, en souvenir du Printemps des peuples de 1848 et de la Commune de Paris (1871).

Alors, pourquoi le 8 mars ? Un indice : les pays socialistes célébraient déjà les femmes ce jour-là, depuis plusieurs décennies avant que l’ONU, ne l’officialise. Cette date renvoie en effet à l’histoire soviétique et à la Révolution russe de… février 1917. Ce sont les ouvrières qui, le 23 de ce mois-là, ont mis le feu aux poudres en manifestant pour réclamer du pain et le retour des hommes partis au front. Or, le 23 février du calendrier julien que la Russie utilisait alors correspond au 8 mars de notre calendrier grégorien.

3. Que font les femmes pendant ce jour ?

Le 8 mars est une journée de rassemblements à travers le monde et l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des événements partout dans le monde pour :

  • fêter les victoires et les acquis
  • faire entendre leurs revendications
  • améliorer la situation des femmes

C’est aussi l’occasion de mobiliser en faveur des droits des femmes et de leur participation à la vie politique et économique.

4. Quel est le thème de cette année ?

Les Nations Unies définissent chaque année une thématique différente. En 2017, le thème est  « les femmes dans un monde du travail en évolution : pour un monde 50-50 en 2030« .

5. Qu'en est-il des hommes ?

Aujourd’hui nous nous concentrons sur les femmes, mais les hommes ne devraient pas s’inquiéter, car il y a aussi un Journée Internationale de l’Hommes, le 19 novembre.
Ce jour a le même but, mais pour l’autre genre : mettre en évidence la discrimination à leur encontre dans les domaines de la santé, du droit de la famille, de l’éducation, des médias ou d’autres domaines

6. Que puis-je faire ?

Le site 8 mars vous propose un programme de quoi faire ce jour là !