Enter your keyword

ORTHOGRAPHE ET PRONONCIATION

ORTHOGRAPHE ET PRONONCIATION

ORTHOGRAPHE ET PRONONCIATION

Aujourd’hui on va réviser l’orthographe et la prononciation espagnole.

Vamos !

L'alphabet espagnol

L’alphabet espagnol comprend 29 lettres :

A          a

B          be

C          ce

Ch       che

D         de

E          e

F          efe

G         ge

H         hache

I           i

J           jota

K          ka

L          ele

Ll         elle

M        eme

N         ene

Ñ         eñe

O         o

P          pe

Q         cu

R          erre, ere

S          ese

T          te

U          u

V          uve

W         uve doble

X          equis

Y          i griega

Z          ceta, zeta

Les diphtongues et les triphtongues

Classement des voyelles

Voyelles fortes : a, e, o.

Voyelles faibles : i, u.

Les diphtongues

  • La diphtongue est l’union de deux voyelles qui se prononcent en une syllabe :
  • Une voyelle forte et une voyelle faible : baile (danse)
  • Une voyelle faible et une voyelle forte : guapo (joli)
  • Deux voyelles faibles : ciudad (ville) ; cuidado (soin)

 

L’union de deux voyelles fortes forme deux syllabes différentes :

Ex : aéreo : a / é / re / o

L’accent tonique

Tous les mots de plus d’une syllabe comportent, dans leur prononciation, une syllabe qui se distingue des autres par une plus forte émission de voix. C’est l’accent tonique.
Ex : agua (eau) ; señor (monsieur) ; papeles (papiers) ; joven (jeune)

Place de l’accent tonique

  • Lorsqu’un mot est terminé par une voyelle, par n ou par s, l’accent tonique tombe sur l’avant-dernière syllabe
    Ex : casa (maison) ; piso (appartement) ; esperan (ils attendent) ; señores (messieurs)
  • Lorsqu’un mot est terminé par une consonne autre que n et s, l’accent tonique tombe sur la dernière syllabe.
    Ex : pared (mur) ; papel (papier) ; terror (terreur)

L’accent tonique est souvent accompagné d’un accent écrit. Cet accent écrit indique la place de l’accent tonique et peut servir à différencier les mots.
Ex : bito (habitude) / habi (il a habité)
término (terme) / termi (il a terminé)
blico (public-publique) / publi (il a publié)

L’accentuation écrite

Sur la voyelle faible de la diphtongue

  • Dans une diphtongue, si la voyelle faible i ou u porte l’accent tonique, il se produit une rupture de la diphtongue. On place alors un accent écrit sur cette voyelle faible. Ex : frío, decía, reúne, confío

Sur les autres voyelles

  • Lorsqu’un mot est terminé par une voyelle, par n ou par s, l’accent tonique tombe sur l’avant-dernière syllabe.
    Ex : acento (accent) ; mujeres (femmes) ; cantaban (ils chantaient)
  • Lorsqu’un mot est terminé par une consonne autre que n ou s, l’accent tonique tombe sur la dernière syllabe.
    Ex : papel (papier) ; pared (mur) ; escribir (écrire)
  • Les mots qui n’obéissent pas à ses règles d’accentuation portent un accent écrit à l’endroit de l’accent tonique.
    Ex : mamá (maman) ; café (café) ; montón (tas) ; decís (vous dites)

Attention

  • Compte tenu de ces règles, les mots accentués sur l’avant-dernière syllabe portent toujours l’accent écrit.
    Ex : sílaba (syllabe) ; pájaro (oiseau) ; paréntesis (parenthèse)
  • L’addition d’une syllabe au pluriel ou au féminin d’un mot peut modifier l’emploi de l’accent écrit.
    Ex : joven (jeune) –> jóvenes (jeunes)
    francés (français) –> francesa (française)

L’accent grammatical

  • L’accent écrit est dit grammaticale lorsqu’il sert à distinguer deux homonymes qui ont un sens ou une valeur grammaticale différents :

S’écrivent sans accent

S’écrivent avec accent
Aquel, aquella (ce)

Aun (même)

Como (comme)

De (de)

El (le)

Ese, esa, esos, esas (ce)

Este, esta, estos, estas (ce)

Mas (mais)

Mi (mon, ma)

Se (se)

Si (si)

Solo (seul)

Te (te)

Tu (ton)

Aquél, aquélla (celui-lá)

Aún (encore)

Cómo (comment)

Dé (que je donne)

Él (il, lui)

Ése, ésa, ésos, ésas (celui-là)

Éste, ésta, éstos, éstas (celui-ci)

Más (plus)

Mí (moi)

Sé (je sais)

Sí (oui)

Sólo (seulement)

Té (thé)

Tú (tu, toi)

 

  • Les mots interrogatifs et exclamatifs portent également l’accent écrit.

¿Cómo?           Comment ?

¿Cuál?              Lequel ?

¿Cuándo?        Quand ?

¿Cuánto?         Combien?

¿Dónde?          Où ?

¿Para qué ?     Pourquoi ?

¿Por qué?        Pourquoi ?

¿Qué?               Quoi ?

¿Quién?            Qui ?

N’hésitez-plus et rejoignez nous à Alhambra Instituto, où nous vous proposons des cours pour étudiants et adultes, de tout âges et de tout niveaux, avec des professeurs très sympatiques 🙂